jeudi, octobre 22, 2009

Le paradoxe du comédien

Je ne sais pas pourquoi j'y suis allée. Je n'ai aucun talent en matière de comédie. Je mens très mal, je l'ai déjà dit. Cela se voit tout de suite sur ma gueule quand je mens. Je bégaie, je tremble, mes yeux clignotent. Le mensonge, ce n'est pas fait pour moi. Mais ça m'a toujours fasciné les gens qui mentent. Ils doivent en avoir, de l'imagination, ceux là, du talent pour faire passer. Et moi, je suis assez naïve pour croire à tout. Tant pis. Au diable tout cela. Je tente quand même le coup. J'ai envie de jouer. Je me sens vide, c'est peut être une manière de me remplir. D'avaler un autre personnage, le temps d'un cours. De digérer ses sentiments, ses peurs, ses joies, ses amours. Et le paradoxe du comédien, comment faire vrai alors que tout est faux.

J'avais des petits yeux face au prof. Elle avait une apparence bizarre, une artiste, n'est ce pas, comme tous les autres. Avec un rouge à lèvres qui déborde, très rouge, un collant troué de partout, et des habits qui tombent. Tout est dans le style. Je penserai à garder mes collants qui filent dorénavant. J'aurai peut être l'air de. Je pourrais peut être mieux jouer.

Et puis non, peut être pas. Je suis trop carrée pour faire du théâtre. Je savais que les maths me pourriront la vie pour toujours. Je ne peux pas faire mien un sentiment qui ne m'appartient pas. Je serai trop bête à jouer une Juliette qui rigole alors que Roméo est en train de crever d'amour. Et puis, ça me fait rigoler, moi, Roméo et Juliette. Pourquoi devrais-je mentir? Et puis d'abord, je ne sais pas le faire, ça se sentira, là-bas, sur scène. Et puis moi, j'étais habituée à la musique. Il n'y a rien de plus vrai. Peut être devrais-je arrêter d'essayer de changer, et faire avec ce que j'ai. Ce n'est pas plus mal finalement...

5 commentaires:

exblonde a dit…

voila la vieille qui se ramene avec ses conseils:p

1- Lire la formation de l'acteur de stanislavski... et on en reparle.

2- ce n'est pas mentir et ce n'est pas affaire de style et de faire genre, je ne donne pas de leçons, je n'ai pas prolongé l'expérience personnellement mais pas parce que je ne sais pas mentir mais parce que cet exercice réveille les démons qui sont en toi, fouille dans ton inconscient et subconscient pour sortir ce que tu as de pire et de meilleur (surtout qd il s'agit d'improvisation). Au début, tu as l'impression que c'est un texte, une imitation rien que ça mais c'est loin de l'etre... j'espere que tu vas continuer pendant un moment:) tu oublieras peut etre les maths et tu te redécouvriras:))

h et m a dit…

bah j'essaierai surement :)
j'espère que je lacherai pas...

MissInes a dit…

Pareil j'ai essayé deux séances. Ca m'a beaucoup plu et c'était aussi fatigant qu'une séance de sport. Malheureusement ce genre de trucs, c'est comme aller à Disney, il faut etre dans l'état d'esprit pour que la magie opère et pas trop réfléchir à ce que tu es en train de faire...pour ma part je n'ai pas pu avoir ce recul et ce détachement
Ce n'est pas une question de maths :p

'tit génie a dit…

H&M > tiens bon, je pense que tu arriveras à t'évader "dans" le théatre ..

Miss > tu parles de Disney pour le recul et le détachement ? dommages lol

Ex > alors la vielle, ca te fait quoi maintenant ? lol

cc22 a dit…

情趣,情趣用品,巴黎,

SM道具,SM,
G點,按摩棒,
轉珠按摩棒,變頻跳蛋,
跳蛋,無線跳蛋,

飛機杯,數位按摩棒,
男用強精短軟質套,充氣娃娃,
自慰套,自慰套,
情趣娃娃,自慰器,
電動自慰器,充氣娃娃器,
角色扮演,角色扮演服,

震動環,潤滑液,
情趣禮物,情趣玩具,
威而柔,逼真按摩棒,
杜蕾斯,潤滑液,自慰器,